Pratique à Okayama

La ville d’Okayama est le chef-lieu de la préfecture d’Okayama, nous sommes arrivés depuis le Shinkansen et avons été pris de suite en charge par Monsieur Shimizu et d’Edouard (que vous allez retrouver prochainement dans l’une de nos vidéos) qui travaillent tous les deux pour la ville de Takahashi et qui nous ont particulièrement aidé pour organiser ces deux journées.

 

Japon oblige, le programme doit être tenu, pas le temps pour flâner ou des discussions impromptues en dehors des temps prévus. En arrivant à 10h, comme prévu à l’Université, nous avons la surprise de voir une équipe de télévision locale nous filmer à notre arrivée. La pratique démarre rapidement, l’enseignant ayant même fait l’effort d’apprendre quelques mots en français pour que nous puissions comprendre. Gabrielle et Antoine, votre serviteur, se sont fait interviewer et nous sommes parus dans le journal local !

okayama(en photo au premier plan Hédi Nouira et Antoine Henry)

Le partage s’est poursuivi autour d’un repas où nous avons échangé plus longuement avec nos nouveaux partenaires. Très intéressés pour poursuivre les échanges avec la France et nous, nous allons approfondir cette première prise de contacts avec eux.

P7303211

Pour finir Okayama avant de nous rendre à Takahashi, la visite du jardin du Kôrakuen s’est imposée. Magnifique jardin japonais, surplombé par le château de l’ancien seigneur local, le jardin est un havre de paix et invite à la découverte, qu’importe les saisons. Rémi qui nous accompagnait à ce moment vous en dira plus prochainement dans une nouvelle vidéo du blog.

 

Au moment où j’écris ces mots, des étendues de vertes et des villes défilent sous mes yeux, nous nous rendons dans notre prochaine destination : Takahashi.

Bonne journée

Antoine

Antoine
Doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication avec AMU, j’ai découvert l’aikidô en commençant ma thèse. Cela m’a permis d’atteindre un équilibre sur le plan physique et intellectuel. Notre rencontre avec Chûô m’a donné un aperçu des échanges très intéressants que nous allons pouvoir mettre en place avec les étudiants japonais.

Antoine

Doctorant en Sciences de l’Information et de la Communication avec AMU, j’ai découvert l’aikidô en commençant ma thèse. Cela m’a permis d’atteindre un équilibre sur le plan physique et intellectuel. Notre rencontre avec Chûô m’a donné un aperçu des échanges très intéressants que nous allons pouvoir mettre en place avec les étudiants japonais.

Laisser un commentaire